Go Pro

Monétiser son blog : Blogging passion

Présentation

Monétiser son blog : Blogging passion Faut-il s'investir sur les réseaux sociaux pour référencer son site ?
Vis à vis de l'essor des réseaux sociaux et du flux de visiteurs pouvant provenir de Twitter, Google + ou de Facebook, la réponse de Google est claire : cela n'a que peu d'impacts, les liens restent prioritaires.

Il vaut lieux consacrer ses efforts au netlinking - de façon la plus naturelle bien évidemment.
Susciter l'engagement
Les réseaux sociaux permettent de récupérer du trafic sur son site Internet. Quel genre de trafic me diriez-vous ? Du trafic qualifié, autrement des Internautes qui auront pris soin de lire votre tweet ou le statut Facebook pour venir sur votre site par intérêt. Il faut donc susciter l'envie d'interagir avec vous ou votre site !
Choisir ce que l'on publie et comment on publie.
Créer l'engagement n'est pas si compliqué si vous savez à qui vous adressez votre message. Les marques comme L'Oréal ou Cacharel l'ont bien compris. Leurs publications visent à faire "cliquer" sur un lien des clients ou cibles potentielles. Un exemple concret peut être "admiré" sur la page Carembar : les blagues sont une arme de communication redoutable en plus d'avoir bâti la notoriété de la marque. Le format de publication « blague » permet de répondre à deux éléments de communication chez Carembar : d'une reprendre le concept pour lequel la marque est connue, et de deux, générer de l'engagement auprès des fans dans l'attente d'obtenir des réactions à la blague.
Poser une question à ses fans ou lecteurs est un autre moyen efficace à double usage : outre l'engagement suscité, les réponses peuvent même aider à orienter sa stratégie éditoriale, de communication ou de marketing.
Les différences entre Facebook et Twitter
Twitter est très différent de Facebook : l'espace pour communiquer est beaucoup plus faible. L'engagement sur Twitter se manifeste soit par une réponse au tweet, soit par un retweet.
Le rôle informationnel est important sur Twitter. Il est judicieux de communiquer via Twitter sur des bons plans, réductions, et d'utiliser Facebook pour des formats plus longs comme des questionnaires, enquêtes ou sondages.
Certaines marquent grâce au hastag "#xxxx" interagissent avec les stars qu'elles supportent, d'autres retweetent des tweets qui parlent d'elle en bien. Cette dernière stratégie est particulièrement maline car elle permet de persuader un acheteur potentiel par une communication indirecte : ce n'est pas la marque qui dit que c'est bien mais un client ou utilisateur.
Dans les deux cas il convient de penser à la valeur ajoutée des informations que vous allez délivrer sur ces deux réseaux sociaux.
Pinterest, l'engagement par l'image
Pinterest permet de communiquer et de partager via des médias comme photos, vidéos ou même gifs. Cette communication visuelle correspond très bien à certains types d'activités online. Le consulting peut par exemple communiquer via des infographies reprenant les best practices et les indicateurs clés. Les activités traditionnelles peuvent par exemple publiées les photos de leurs dernières réalisations ou productions et les partager. Pinterest peut être intéressant pour communiquer sur :
des produits
une thématique
des valeurs
des trucs et astuces
Sur Pinterest, l'engagement est représenté par trois actions : les Repins et les Likes, des actions sociales qui permettent un effet de “bouche à oreille”, ainsi que les Clics sur les médias. La variété des visuels et leur qualité, ainsi qu'une communication positive, sont indispensables pour générer de l'engagement sur Pinterest.
Quid des autres réseaux sociaux ?
Linkedin, Google+ et Youtube sont également des réseaux sociaux avec leur particularité. L'engagement s'effectuera encore différemment. Par conséquent il convient de connaître les indicateurs propres à chacun. Youtube suit le nombre de vues, le nombre de minutes vues et les "j'aime" "j'aime pas".
Sur Google+, ce sont les “+1”, les commentaires et les partages (accessibles par jour ou par publication) qui vous permettent de mesurer l'engagement. De même si Linkedin reporte le nombre de vue uniques par jour, l'engagement n'est pas réduit au "j'aime" : partage du contenu et commentaires font aussi parti des indicateurs à surveiller.
Communiquer sur les réseaux sociaux offrent bien plus que du trafic et du référencement. Ils vous aident à bâtir une base de fans ou de clients qui interagissent avec vous et qui sont donc plus susceptibles d'utiliser vos services.

Sites suggérés

v2