Go Pro

L'Auditeur RSE : un avis éclairé sur les informations extra-financières

Présentation

L'Auditeur RSE : un avis éclairé sur les informations extra-financières L'utilisation de la comptabilité environnementale afin de répondre aux nouvelles exigences de transparence en matière RSE est en forte hausse. L'Auditeur RSE veut permettre à tout le monde de comprendre ces nouvelles publications.

L'Auditeur RSE : une opinion raisonnable pour un monde plus durable.

Ce site internet a été créé dans le but de partager la vision d'un auditeur financier sur l'ensemble des informations RSE publiées, avec un focus initial sur les données environnementales. En effet, l'audit évolue. Et il ne se consacre plus uniquement à certifier les états financiers (bilans, comptes de résultat & cie), mais également extra-financiers (avec la DPEF notamment).

Les auditeurs & commissaires aux comptes ont un rôle à jouer dans cette transition. Comme ils permettent d'apporter un certain niveau d'assurance sur les données financières, permettant ainsi l'établissement d'une certaine confiance entre les entreprises et les différentes parties prenantes, ils peuvent également permettre de fiabiliser les données extra-financières publiées par les entreprises.

Aujourd'hui, beaucoup de personnes voient en effet les informations publiées par les entreprises comme simplement du Greenwashing. Pourquoi ? Parce qu'elles ne sont pas standardisées, souvent pas auditées avec un niveau d'assurance raisonnable et que les entreprises peuvent aujourd'hui publier d'une certaine manière uniquement les informations qui les mettent en valeur.

Toutefois, cela sera amené à changer dans les prochaines années, car la Commission Européenne travaille à une standardisation justement de ces données extra-financières. Et elle devrait voir le jour à partir de 2024.

Qu'est ce que la RSE ?

La RSE est définie, de manière simple, comme la prise en compte de l'ensemble des parties prenantes et des externalités dans l'activité économique des entreprises. Elle est mesurée à partir de ce qu'on appelle les critères ESG, pour critères environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Aujourd'hui, la performance économique est par ailleurs étroitement liée à la performance RSE des entreprises, comme l'ont montré de nombreuses recherches académiques (Huang, 2021 ; Karishma & Nimit, 2019 ; Gutshe R. & al, 2017 ; Etc). Cela s'explique par le fait que les consommateurs, les investisseurs et les politiques intègrent davantage cet aspect dans leur prise de décision :
- Les consommateurs en incorporant des critères ESG, et particulièrement environnementaux, dans leurs choix de consommation. Le poids de ces critères devient par ailleurs aussi de plus en plus important au fil des années. Et les particuliers poussent également les gouvernements à prendre des mesures toujours plus fortes en faveur notamment de l'environnement.
- Les investisseurs dans leurs décisions d'investissement. Ils font pression sur les entreprises pour que ces dernières incorporent dans leurs activités les problématiques environnementales et RSE de manière plus globale. Ils veulent que les entreprises développent une croissance pérenne à long terme.
- Les gouvernements en développant des réglementations plus contraignantes, mais également en accompagnant les entreprises. Pour faire face à ce défis, de nombreux gouvernements mettent en effet en place des subventions d'investissements verts par exemple.

Les entreprises ont donc pris la montée de ces attentes en considération et publient de plus en plus d'informations afférentes. En effet, de 20% en 2011 à 86% en 2018 des entreprises du S&P500 publient dorénavant des informations en termes de développement durable (selon le Governance & Accountability Institute). A côté de cela, 40% des entreprises mentionnent même certains aspects du développement durable directement dans leurs états financiers (selon le Investor Responsibility Research Institute).

Quelle problématique cela soulève ?

En mettant en parallèle la multiplication des informations afférentes à la RSE publiées par les entreprises, et leurs parties prenantes se reposant de plus en plus sur ces informations pour prendre leurs décisions, cela soulève la question de savoir si un biais est possible ? Est-ce qu'il existe aujourd'hui une asymétrie d'informations entre les émetteurs des informations ESG et ceux qui les utilisent ? Cette question est réellement centrale.

En effet, quelle est la garantie que les informations publiées par les entreprises soient justes et exhaustives ? Il est en effet imaginable que certaines entreprises pourraient trouver un intérêt à publier et mettre en avant uniquement les informations qui les mettent en valeur, en omettant de mentionner celles qui pourraient venir nuancer voir infirmer leurs bonnes pratiques.

Ainsi, comment s'assurer que ces informations reflètent véritablement une image fidèle de la réalité ? Kaplan & al soulignaient d'ailleurs en 2021 que "les entreprises présentent de manière sélective des données qui les mettent sous une bonne lumière, ce qui résulte en une perception globale des publications ESG comme du Greenwashing. Martinez & al (2021) rajoutaient que dans le contexte français, avec le reporting RSE, il s'agit plutôt de créer l'illusion d'une transparence en se conformant aux obligations règlementaires.

Cela nous ramène à ce que nous avions esquissé en tout début de présentation : il est nécessaire que ces informations soient vérifiées et certifiées par ce qu'on appelle un OTI (Organisme Tiers Indépendant). Cela afin de les fiabiliser et de rendre leur utilisation plus efficiente par l'ensemble des acteurs économiques.

Toutefois, cela est complexe en l'absence de standardisation. Et c'est le cas aujourd'hui, même si c'est amené à évoluer rapidement au cours des prochaines années. En effet, dans une étude portant sur un panel de 80 publications extra-financières d'entreprises du CAC40, du Next25 et du Last15 du SBF120, le cabinet Mazars a par exemple relevé qu'en 2020, 56% des DPEF (Déclarations de Performance Extra-Financière) renvoient vers un référentiel international ou sectorial, néanmoins non commun :
- 31% de ces 56% renvoient vers le GRI,
- 33% vers la TCFD,
- 19% vers les ODD,
- 16% vers le SASB.

Où se place l'Auditeur RSE par rapport à tout cela ?

Comme le laisse entendre notre slogan, "une opinion raisonnable pour un monde plus durable", l'objectif du site internet est d'éclairer le plus de personnes possibles sur les informations extra-financières publiées afin de permettre une prise de décision éclairée.

03/08/2022 à 11:46

Focus sur la Compensation Carbone : Définition, principes et enjeux

Qu'est ce que le concept de compensation carbone ? Est-il réellement possible de compenser son empreinte écologique ?

Cet article fait le clair sur le concept de compensation carbone. Et comme vous le découvrirez, tout dépend de l'utilisation qui en est faîtes. La compensation carbone n'est pas en soit un concept erroné : cela peut réellement marcher.

Je vous laisse tout découvrir dans cet article.

03/08/2022 à 11:45

Focus sur l'Accord de Paris (COP21) : les points à retenir

Tout le monde a déjà entendu parler de l'Accord de Paris. Mais ... Savez-vous réellement ce qu'il contient et en quoi il consiste ? Cet article vous permettra de vous faire une idée plus précise.

En prime, une explication en vidéo y est également disponible !

03/08/2022 à 11:18

[Découverte] Qu'est ce que le modèle de l'E-Liability ?

Le modèle de l'E-Liability est développé par Kaplan & al en 2021, dans leur article "Accouting for Climate Change", publié dans le Harvard Business Review. Il fait partie de ce qu'on appelle plus globalement la comptabilité environnementale.

Il représente donc une possibilité de mesure pour les entreprises de leurs impacts environnementaux.

On vous en dit plus dans notre article.

03/08/2022 à 11:16

Prix interne du carbone : le comprendre pour mieux l'exploiter

Afin de lutter contre le dérèglement climatique, il est nécessaire de réduire l'empreinte carbone de l'ensemble de nos activités. A ce jour, deux levier réglementaires existent : la Taxe Carbone et le Marché Carbone.

Mais cette réduction de l'empreinte carbone ne doit pas uniquement passer par des mesures réglementaires d'incitation, mais également par les entreprises en interne. Encore plus lorsque l'on sait que les différentes parties prenantes (consommateurs, investisseurs, etc) sont de plus en plus attentifs aux performances des entreprises à ce sujet.

Définir un prix interne du carbone au sein des entreprises est donc un excellent outil de pilotage, permettant d'incorporer dans la prise de décision des critères afférents à l'empreinte écologique des activités.

Nous vous expliquons tout dans cet article.

03/08/2022 à 11:13

[Focus] Prototype de standards climatiques de l'EFRAG : futur référentiel européen

La standardisation des publications extra-financières est en marche. La Commission Européenne a mandaté l'EFRAG afin de réaliser les futurs standards européens en matière environnementale.

En 2021, cet organisme a publié son prototype de standards climatiques, esquissant donc les futurs standards européens qui verront le jour dans les deux prochaines années.

Découvrez-les dans cet article.

03/08/2022 à 11:12

[Zoom] Compte de résultat environnemental (EP&L) : comment ça marche ?

La comptabilité environnementale est actuellement en plein développement. Cela s'explique notamment par les challenges écologiques auxquels est confrontée l'humanité et par la montée de la prise de conscience à ce sujet des différents acteurs économiques.

Le compte de résultat environnemental, développé par le Groupe Kering et dont la méthodologie a été rendue disponible en Open Source, est un de ces indicateurs regroupés dans la comptabilité environnementale.

Découvrez-en plus dans cet article :

03/08/2022 à 11:09

Focus sur la Directive CSRD : définition, implications et enjeux

L'Union Européenne travaille actuellement à standardiser les publications extra-financières. Cette standardisation devrait commencer à être effective à partir de 2024. Et la Commission Européenne prévoit également, avec l'application d'une nouvelle directive : la CSRD, d'augmenter le nombre d'entreprises devant obligatoirement publier une déclaration de performance extra-financière (DPEF).

La standardisation vise à rendre plus facile la réalisation et la vérification des nombreux indicateurs extra-financiers des entreprises. Et la CSRD vise à augmenter le nombre d'entreprises publiant ces indicateurs, afin d'améliorer la lutte contre le changement climatique et de rendre efficient la publication et l'utilisation des données extra-financières par l'ensemble des acteurs économiques, de plus en plus soucieux des problématiques RSE.

Nous faisons donc un tour d'horizon de la Directive CSRD dans cet article : Champ d'application, concepts liés, enjeux & obligations. Tout y passe ! Alors n'hésitez pas à le découvrir.

03/08/2022 à 11:05

GHG Protocol : Comment mesurer les émissions de gaz à effet de serre ?

Les Gaz à Effet de Serre (GES) sont responsables du réchauffement climatique actuel. Leur présence dans l'atmosphère permet en effet le réchauffement de la planète. Un certain niveau de GES est donc nécessaire, afin de permettre la vie sur Terre. Autrement, la température moyenne avoisinerait les -17° C.

Toutefois, plus la concentration de ces gaz dans l'atmosphère augmente, plus la température suit derrière. Aujourd'hui, de très nombreuses activités humaines en produisent, et entraînent donc la problématique de réchauffement global actuelle.

Il est donc nécessaire de réduire ces émissions. Cependant, avant de pouvoir les réduire, il faut également pouvoir les mesurer. C'est à ce niveau que ce place le GHG Protocol, norme de mesure des émissions de gaz à effet de serre la plus utilisée à l'international. Une variante française, le Bilan Carbone de l'ADEME, existe également. Il est donc également évoqué rapidement dans cet article.

03/08/2022 à 11:01

Définition RSE : Focus sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises

Le terme RSE, signifiant Responsabilité Sociétale des Entreprises, est un terme assez courant aujourd'hui. Ce n'était pourtant pas le cas il n'y a pas encore si longtemps.

Toutefois, même si vous avez déjà entendu ce terme, sauriez-vous en donner une définition complète ? Avez-vous bien cerné cette notion ? Souhaitez-vous en découvrir davantage ?

Référez-vous à notre article à ce sujet !

03/08/2022 à 11:00

Focus sur la Taxonomie Européenne : comprendre l'essentiel pour l'appliquer et l'utiliser

La Taxonomie Européenne est une nouvelle réglementation afférente à l'environnement. Elle a été adopté par l'Union Européenne en 2020 et mise en place à partir de 2022.

Cette Taxonomie est relative à une classification des activités économiques ayant un impact positif sur l'environnement, et donc dites "vertes". Elle rend obligatoire la publication par les entreprises d'un certain nombre d'indicateurs, à destination de l'ensemble de leurs parties prenantes.

Découvrez-en davantage dans cet article :

03/08/2022 à 10:56

[FOCUS] Green Deal (Pacte Vert) de l'Union Européenne : de quoi s'agit-il ?

Le changement climatique n'est plus un concept scientifique semblant lointain comme il n'y a encore pas si longtemps. C'est un enjeu crucial pour les prochaines décennies. Il constitue une menace et forme de nouveaux risques pour l'Europe et pour le reste du monde.

L'Union Européenne en a conscience et montre sa réelle volonté de relever ce défi avec son Pacte Vert (Green Deal). Il regroupe l'ensemble des politiques de l'Europe visant justement à combattre le réchauffement climatique et les autres problématiques environnementales.

Découvrez-en davantage dans cet article :

03/08/2022 à 10:54

Qu'est ce que la Déclaration de Performance Extra-Financière (DPEF) ?

L'obligation de publier une Déclaration de Performance Extra-Financière (DPEF) existe pour les entreprises excédant certains seuils depuis 2017. Elle a été mise en place suite à la transposition d'une directive européenne datant de 2014. Cette DPEF vient remplacer le rapport RSE et constitue aujourd'hui le document regroupant les informations environnementales, sociales et de gouvernance de chaque entreprise soumise à l'obligation réglementaire d'établir une telle déclaration.

Toutefois, des entreprises n'excédant pas les seuils définis par le texte décident tout de même de publier une telle déclaration de manière volontaire. Cela s'explique par la montée de la prise de conscience et de l'incorporation des informations RSE de plus en plus importantes dans la prise de décision économique (achat, investissement, etc).

Cet article vise donc à vous aider à mieux comprendre ce document.

Contact

Twitter : Suivre sur Twitter
Contacter ce site

Sans email, vous ne pourrez pas recevoir de réponses
Les messages sont envoyés directement à L'Auditeur RSE : un avis éclairé sur les informations extra-financières. Toute demande pour Costaud ne sera pas traitée.



Sites suggérés

Top de la semaine
Top du mois
Top de la catégorie
v2